Les origines du Kundalini Yoga sont incertaines dans le sens où les écritures sacrées en font très peu mention. Rappelons que le Yoga est avant tout une tradition orale, toujours en mouvement et en quête d’excellence.

Il s’est pratiqué et transmis surtout dans les montagnes et autres coins reculés de l’Inde, partagé avec ferveur par des ascètes et autres babas qui s’échangeaient leurs recettes et leurs expériences.

Le Raja Yoga, même si de nos jours ce terme fait référence à une autre école yogique, était probablement très proche du Kundalini Yoga actuel. Il s’agissait d’un enseignement yogique secret très ancien, transmis dans de petits cercles d’initiés. Ce yoga dit royal, de la racine sanskrite "raj", était ainsi nommé soit parce qu’il était réservé à la noblesse et à l’élite, soit parce qu’il était considéré comme la "Voie Royale" vers l’épanouissement de la conscience.

Cette  situation  aurait  pu  durer  longtemps  si  elle  n’avait  pas  trouvé  un maître  iconoclaste  sur  son  chemin: Yogi Bhajan (1929 – 2004), maître d’origine indienne et sikh qui, bien malgré lui, défia ses pairs en brisant le tabou. Il prit l’initiative d’introduire sa pratique dans le monde occidental en le transmettant au grand jour et à un large public.

 

 

Guru Nanak  1469 – 1539

 

 

Histoire du Sikhisme

Elle commence au XIVe siècle avec le Guru Nanak, un mystique religieux qui voyagea en Asie, au Tibet, au Sri Lanka et jusqu’à la péninsule arabique. Il fonda une religion monothéiste qui reprenait la doctrine des « Sant », mystiques errants qui croyaient à un dieu unique, doctrine influencée par l’hindouisme et certaines formes de bouddhisme. Il réunit autour de lui des disciples, chercheurs (Sikhs) qui le nommèrent Guru (gu = ombre, ru = lumière). Nanak rejetait le système de caste, le Sikhisme n’en possède donc pas. Neuf gurus lui succédèrent, chacun ajoutant des institutions au Panth, la communauté sikh. Le premier inventa l’écriture Gurmukhi dans laquelle sont écrits les textes religieux en langue Panjabi.

Le cinquième fit construire le Temple d’or d’Amritsar, qui devint le principal lieu saint du Sikhisme dans lequel sont conservés les textes sacrés. Le dixième et dernier guru, le Guru Gobind Singh (1666 -1708) créa le Khalsa, un ordre militaire sikh avec des règles précises. Il déclara avant sa mort que la lignée des gurus humains était terminée car leur enseignement était complet.

Yogi Bhajan est né et a grandi dans une famille et un environnement sikhs, il savait que sa réalisation passerait par l’humilité et le service désintéressé. Étant adulte, il fut chargé de mission de laver le sol du Temple d’or dans la ville d’Amritsar, ainsi il partagea un lien fort privilégié avec son enseignant spirituel Guru Ram Dass, qui incarnait les valeurs de l’identité véritable, l’amour, le mental neutre, le service sans distinction.

Quand Yogi Bhajan enseignait le Kundalini Yoga, il partageait en même temps une discipline et une pensée propres au sikhisme, toujours reconnaissant envers Gourou Ram Das, son enseignant de prédilection.

 

 

Le Temple d’or d’Amritsar situé au Penjab, dans le nord-ouest de l’Inde, est le lieu le plus sacré des Sikhs indiens. Il accueille chaque être humain sans limite de temps, de condition et distribue, chaque jour et gratuitement plus de 60 000 repas dans une organisation millimétrée. Les repas sont servis dans des assiettes en métal avec des compartiments appelés « thali », qui servent à séparer les mets, notamment le pain plat, la soupe aux lentilles (dahl) et le dessert. Les autorités religieuses ont décidé que les fruits et les légumes devaient désormais provenir de l’agriculture biologique. Des repas gratuits sont servis tous les jours dans tous les Temples Sikhs (Gurdwara) du monde.

 

 

Guru Ram Das  1534 – 1581

 

Gourou Ram Das et le trône du Raja Yoga

Dans son enfance, Guru Ram Das se prénommait Jetha, il était orphelin et vendeur sur les marchés. Il rencontra l’enseignement spirituel des Sikhs et devint disciple de Guru Amar Das (le 3ème des 10 Gurus sikhs) dont il épousa la fille. Les qualités et la personnalité de Jetha l’amenèrent à succéder à son maître et beau-père en 1574, devenant ainsi le 4ème guru du Sikhisme, sous le nom de Ram Das (serviteur "das" de Dieu "ram").

Le lien entre le yoga et la tradition sikhe trouve pour sa part son origine dans les événements suivants.

L’histoire raconte que Guru Ram Das rendit visite à Baba Siri Chand, le fils du fondateur du Sikhisme (Guru Nanak). Baba Siri Chand était un vénérable maître d’une communauté de yogis et son rayonnement était suffisamment important pour rallier le respect de l’ensemble des grandes écoles de yoga de son époque. Lors de leur rencontre, Baba Siri Chand s’étonna de la longue barbe de Guru Ram Das et celui-ci répondit que sa barbe ne servait qu’à essuyer la poussière des pieds des saints, comme ceux de celui à qui il avait l’honneur de s’adresser. Marqué par tant d’humilité, Baba Siri Chand reconnut en Guru Ram Das les qualités ultimes d’un maître yogi et confirma que Guru Ram Das était véritablement l’héritier du trône du Raja Yoga. Guru Ram Das, détenteur des enseignements sikhs, devint ainsi un des maillons principaux de la Chaîne d’Or qui relie chaque enseignant de Kundalini Yoga aux maîtres les plus anciens de la tradition.

 

 

C’est ainsi qu’on dit que le Kundalini Yoga est soutenu par la maison du Guru Ram Das, une immense partie des mantra dans le Kundalini Yoga viennent du livre saint des sikhs, le Siri Guru Granth Sahib.

 

 

Yogi Bhajan pensait que l’époque moderne et les défis qu’elle impose nécessite que chacun puisse profiter d’une santé globale soutenue par la force, l’harmonie et la créativité.

Il s’installa à Los Angeles aux USA, en 1969 en plein mouvement hippy pour former des enseignants et y fonder une école qui atteint très vite un rayonnement international.

En 1974, il créa la fondation 3HO (Healthy, Happy, Holy Organization) pour diffuser le Kundalini Yoga au niveau mondial. 3HO siège au Conseil Économique et Social des Nations Unies en tant qu’ONG reconnue pour ses programmes de désintoxication et de désaccoutumance à la drogue.

 

 

“ Le Kundalini Yoga à commencé lorsque les sages ont compris qu’il devait y avoir une vie humaine, la vie d’un chef de famille,  un « gristi ». Gristi est celui qui à le contrôle de soi. Alors les sages pensaient « Nous ne pouvons pas enseigner ce yoga qui prend des années et des années, ou sera le temps pour le mariage, la famille et pour gagner sa vie ? ». Alors ils décidèrent de developper et divulguer une science qui, en quelques minutes, vous rassemble et vous soutient. Une science pour créer une sécrétion glandulaire qui maintient le niveau de vie dans un esprit suffisamment élevé pour que la consommation d’énergie d’une journée d’un chef de famille soit égal à l’énergie qu’il peut produire en quelques minutes en faisant du Kundalini Yoga. 

                        

                                                                                                                                                         Yogi Bhajan

Bulletin

Mises à jour studios, horaires, ateliers & autres

[wp_social_sharing social_options='facebook,twitter,googleplus,linkedin' facebook_text='Share on Facebook' twitter_text='Share on Twitter' googleplus_text='Share on Google+' linkedin_text='Share on Linkedin' icon_order='f,t,g,l' show_icons='1' before_button_text='' text_position='' social_image='']